Le jour du Printemps

Le 19 mars 2022, c’est le jour du Printemps des services publics à Bobigny : une journée pour se rencontrer, échanger, se mobiliser, interpeller bref, pour faire entendre nos besoins de services publics !

D’autres journées sont en préparation, à Bordeaux, Nantes et Aurillac. Pour recevoir toutes les informations, il vous suffit de signer l’appel et d’accepter de recevoir des informations par mail.
Citoyen·ne·s ou organisations, n’hésitez pas à nous rejoindre !

Programme du Jour du printemps, le samedi 19 mars à Bobigny :

RDV à partir de 13h30 à la bourse du travail départementale Clara Zetkin de Bobigny, 1 place de la Libération (M) Bobigny-Pablo Picasso.

13h30 – Accueil

14h – Ouverture du Jour du printemps

Mot d’accueil par Willy Pelletier et Arnaud Bontemps, pour le printemps des services publics.

Projection de Nos voix dans le débat, Film-enquête sur les leçons de la crise sanitaire et les perspectives.

Réactions et débat :

  • Saphia Ait Ouarabi (vice présidente de SOS Racisme)
  • Marie Soubestre (chanteuse lyrique)
  • Kim Reuflet (présidente du syndicat de la magistrature)
  • Benoit Teste (secrétaire général de la FSU)
  • Céline Verzeletti (secrétaire confédérale de la CGT)
  • Caroline De Haas (militante féministe)
  • Murielle Guilbert (co-déléguée générale de l’Union syndicale Solidaires)
  • Michel Jallamion (président de la convergence nationale des services publics)
  • Olivier Milleron (porte-parole du collectif Inter-Hôpitaux)

15h30 – Ateliers

1. Toujours plus chaud, et toujours moins de service public ?

La transition écologique doit être solidaire et démocratique. Elle appelle une action publique forte, capable de l’organiser de façon socialement juste et en articulant le cadre national et européen avec les initiatives locales et citoyennes. Tour d’horizon des enjeux et moyens d’action de la puissance publique en faveur d’une transition écologique et solidaire, avec

  • Wandrille Jumeaux, fonctionnaire territorial et fondateur du Lierre,
  • Lucile Schmid, de la Fabrique Ecologique
  • un.e représentant.e du collectif Sens du Service Public

2. Enfance en danger : pourquoi tout le monde s’en fout ?

Comment construire une politique publique de la protection de l’enfance respectueuse des droits des enfants ?

  • Pierre Lecorcher, secrétaire général CGT protection judiciaire de la jeunesse
  • Sophie Legrand, Secrétaire générale du Syndicat de la magistrature, vice-présidente Châteauroux et ancienne juge des enfants
  • Carole Sulli, avocate au barreau de Paris, spécialiste du droit des mineurs
  • Une représentant.e du département de la Seine-Saint-Denis (sous réserve)
  • Un.e militant associatif d’une ADEPAPE (sous réserve)

3. Argent trop cher : le service public a t-il un prix ?

Passer de la maitrise des dépenses à l’évaluation des besoins : facile à dire ?

  • Michaël Zemmour, enseignant-chercheur en économie, Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Julie Gervais, maîtresse de conférence en science politique, co-autrice de La valeur du service public
  • Céline Dannion, co-autrice de L’Etat qu’il nous faut (sous réserve)
  • David Boilet, secrétaire national de Solidaires finances publiques

16h30 – Ateliers

1. Partir des besoins de la population pour changer le système de santé : on s’y met quand ?

Retour et leçons pour l’avenir de 40 ans de « réformes » et de mobilisation des patient.e.s, agent.e.s et soignant.e.s

  • Yohan Saynac,  Médecin généraliste, Délégué régional MG France, Président CPTS de Pantin
  • François Emery, Chargé de plaidoyer pour Act up Paris
  • Dalila Noomane, représentante des usagers et fondatrice de l’association Les fleurs d’auro
  • Yasmina Kettal, infirmière a l’hôpital Delafontaine 
  • Animation : Stuart Pluen-Calvo, membre de l’association Acceptess-T, masterant en santé publique

2. Objectifs, moyens du système éducatif, conditions d’études, que faut-il changer ?

Pourquoi est-il nécessaire de conforter les enseignant-es, désireux de faire réussir leurs élèves dans leur professionnalité alors qu’elles et ils sont  aujourd’hui de plus en plus empêchés dans leur métier ? Pourquoi est-il important de développer un système public de formation, y compris professionnelle, plutôt qu’un système d’apprentissage à la main du patronat ? Pourquoi et comment défendre une scolarité obligatoire jusqu’à 18 ans ?

  • Avec Benoit Teste, secrétaire national de la FSU
  • Laurence Barre, CGT Educ-action 93
  • Marie Hélène Plard, co-secrétaire du SNUPP-FSU du 93
  • Animation Henriette Zoughebi, Coopérative des Idées. 93

3. De l’e-administration à l’e-usager ?

Diminution de l’emplois public et de l’accès aux droits : de quelle réalité la dématérialisation est-elle le nom ?

  • Jean-Michel Delarbre, animateur du collectif Livre Noir, LDH 93
  • Sandra Demarq (Solidaires)
  • Stéphane Vincent, délégué général de la 27e région

17h30 – Conclusion

Synthèse des ateliers – si on n’en devait retenir qu’un constat, et qu’une proposition ?

Appel à prolonger le débat

Mais aussi, toute l’après-midi :

« S’exprimer en mots et en images », atelier participatif de fabrication de pancartes.

Final convivial, avec la fanfare de l’Odéon.

Buvette ouverte toute l’après-midi et jusqu’à 20h